vendredi 13 juin 2008

Histoire sans paroles (ou presque, parceque même avec deux bras gauche, je peux encore l'ouvrir)

Non, je ne me suis pas perdue dans les noeuds gordiens de la couture, comme certaine le sait déjà.Non, je ne suis pas spécialement en vacances. Pas plus que d'habitude.Non, je ne veux pas lâcher ce blog, je le retiendrai par un fil s'il le faut. Alors ? Ravelrynomane. Échevitivore. Dentellisée. Et toujours colonisée par trois parasites à estomac solide et besoins irrépressibles de dévorer mon temps libre. Mal partie pour écrire ma vie, qui se résume de plus en plus à :1. Attendre 10h00 que tous les enfants soient occupés pour... [Lire la suite]